Lifestyle, Travels and more ...

Colombie #3

3e jour

Après une bonne nuit de récupération suite à mes périples du 2e jour, j’avais décidé, suite aux recommandations de mon ami globe-trotter, de consacrer ma troisième journée de séjour à la découverte du fameux quartier authentique de La Loma…

En effet, cœur historique de San Andrés, le quartier de La Loma constitue pour ainsi dire l’âme de la petite île puisqu’elle renferme en son sein les diverses disparités culturelles composant celle-ci. Un détour par conséquent incontournable pour toutes celles et ceux qui envisagent de séjourner dans l’archipel…

Une fois le tour de La Loma effectué en fin de matinée, je décidai pour occuper mon après-midi, sur les recommandations chaleureuses d’un habitant du quartier avec lequel j’ai quelque peu conversé cette fois-ci, d’aller également faire un petit détour par un autre quartier tout aussi accueillant et exotique : San Luis. Quartier typiquement caribéen plus que colombien,

san luis

san luis

San Luis m’a tout aussi subjugué que La Loma : en effet, comme si la vie était dénuée de tout tracas, les gens de ce quartier passent leur temps, surtout en fin d’après-midi et le soir venu, à converser chaleureusement et à jouer et danser sur des rythmes caribéens envoûtants quelque peu lascifs…Profitant de la gentillesse sans commune mesure des habitants, j’ai même eu l’audace de leur demander de m’apprendre quelques passes de danse caribéenne…C’est plein d’images et de sentiments confus de joie et de bonheur que je m’en suis retourné à mon hôtel en fin de soirée…

4e jour

Après avoir fait le tour de tous les sites intéressants à visiter sur l’archipel, mon dernier séjour sur l’île, j’ai décidé de le consacrer, comme tout bon touriste qui se respecte, aux emplettes à souvenir. Pour ce faire, je me suis donc rendu sur l’île principale de San Andrés où sont implantées quelques boutiques intéressantes qui ont commencé à fleurir depuis que l’île est pris d’assaut par les touristes de bon goût venant surtout des Etats-Unis et des autres contrées d’Amérique latine, mais également et de plus en plus d’Europe, notamment d’Espagne (certainement à cause de la langue commune et du fait que la Colombie fut autrefois une colonie espagnole…) mais aussi de France : j’ai en effet eu l’occasion de croiser d’autres touristes français comme moi sur place. Pour ce qui est des articles à acheter, je recommande personnellement, outre les bijoux couleurs locales pour ces dames, les musiques autochtones qui sont disponibles via des compilations sur CD (en tout cas pour ce que j’en ai vu).

Suite …

Laisser un commentaire